Si vous avez déjà téléchargé le Guide gratuit pour préparer sa vie en Israël à partir de France – sinon faites-le vite ;) – vous savez qu’une bonne pratique consiste à mettre 10% de vos revenus de cote chaque mois afin de vous constituer un patrimoine. Mais si vous choisissez la facilité et déposez simplement votre pécule sur un livret A, un LDD, (Livret de Développement Durable), un CEL (Compte Epargne Logement), un PEL (Plan d’Epargne Logement), alors l’impact sur votre patrimoine sera très faible voir nul voire même négatif…

Comment ?

Ce type de placements ont un rendement 1%-2% bruts, soit au final moins que l’inflation. En Israël c’est encore pire avec des rendements souvent sous 1%. En plus d’avoir de faibles retours, c’est surtout le coût d’opportunité que vous perdez sur de tels placements…car vous ratez de belles affaires en bloquant votre argent par facilité.

Illustration concrète

Ce 1er février, le taux du Livret A passe de 2,25% à 1,75%. Une sévère baisse, liée à la décrue de l’inflation, sur laquelle est indexée la rémunération de ce produit d’épargne. Décrue de l’inflation hum…si vous vivez en France vous m’en parlerez des prix qui baissent, encore un beau montage des institutions de statistique que le consommateur lambda ne percevra pas tous les jours…

Bref l’inflation ressentie est autour de 2% soit au dessus de la rémunération du Livret A, ce que vous pouvez constater dans le graphique ci-dessous: il arrive que les livrets vous fassent perdre de l’argent!! On a vu mieux pour se constituer un patrimoine en Israël.

Prenons le cas de M. Jepargne Classiquement. Apres avoir mis 10.000 € sur un tel livret, il disposera au bout d’un an de 9.750 € à dépenser en valeur réelle c’est à dire prenant en compte l’inflation…  Le calcul est fait avec un livret A, pour lequel le rendement brut est égal au rendement net. Concernant d’autres produits comme le PEL, au bout de 10 ans d’existence des charges sont ponctionnées  faisant diminuer le rendement…

Il ne suffit donc pas de suivre les conseils de café du commerce : « Il faut épargner ». Si vous décidez de préparer votre Alya ou d’investir en Israël, vous serez de toutes façons pris pour un fou par les penseurs du type café du commerce, raison de plus de ne pas les écouter et de faire des choix plus adaptees!

Attention je ne dis pas qu’ils faut éviter à tout prix ces livrets réglementés: ils constituent un bon choix pour votre épargne de sécurité.  Point barre.

Alors que faire avec ces 10 000€?

Avertissement: les meilleures solutions en terme de rendement et donc de constitution de patrimoine nécessitent un minimum d’effort, de recherche et d’implication car…on a rien sans rien. C’est pour cela que la majorité des gens ne le font pas. Encore une fois je vous souhaite de bien doser vos efforts pour investir dans des domaines qui en valent la peine sur le long terme:

  • Immobilier: en Province, dans l’ancien, dans les parkings, dans les SCPI si vous ne souhaitez plus avoir de tracasseries avec la gestion locative
  • La création d’entreprise: dans votre domaine d’excellence, en lien avec votre passion, pour ne pas rater les avantages d’internet pour votre future vie en Israël
  • Pour ceux qui s’y connaissent: la bourse – hors trading journalier qui s’apparente à du casino

Et vous, comment placeriez-vous ces 10.000 €, je partagerai les meilleurs idées avec les lecteurs du site.

Téléchargez le livre immédiatement
Comment economiser plus de 50.000 € sur votre prochain achat immobilier en Israel
...c'est le montant moyen d'économie des acheteurs que j'accompagne suivant les conseils de ce livre, donnez moi votre email pour que je puisse vous l'envoyer tout de suite